AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 VI. Les Anarchs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


En ville depuis le : 27/03/2010
Gouttes de sang : 87
Contrôle de la Bête : 3407


MessageSujet: VI. Les Anarchs   Mar 12 Juin - 4:54


Les Anarchs

Les Clans Indépendants sont des Clans préférant regarder la Camarilla et le Sabbat s'entre-déchirer au nom du Jyhad, et qui ne désirent nullement y participer. Bien entendu, on trouve des jeunes membres de ces clans au sein de la Camarilla ou du Sabbat. Cependant, les anciens des clans indépendants poursuivent leurs propres machinations dans des buts mystérieux, buts qui deviendraient inaccessibles avec une chose aussi absurde que l'allégeance à une secte.

Il serait stupide de croire que le membre moyen d'un clan non-aligné est fidèle à l'idéal de son clan. Comme tous les autres vampires, les indépendants sont avant tout des vampires, puis seulement membres d'un clan. La plupart sont principalement et essentiellement préoccupés par des objectifs personnels, qu’ils coïncident ou non avec ceux du clan. Plus exaspérant encore pour un observateur extérieur, un vampire indépendant est souvent une bête sauvage, sans politique de secte ni loi d’un clan permettant de prévoir son comportement.

Les quatre clans indépendants ont peu de points communs, mis à part leur mépris des sectes. Chacun poursuit ses propres buts, et chacun définit différemment son rôle dans le Jyhad. Méfiants, même les uns envers les autres, ils conservent leurs propres lois, entre les Traditions de la Camarilla et le chaos du Sabbat.

Clans
Assamites † Disciples de Seth (Sethites) † Giovanni † Ravnos




Dernière édition par Alex Carter le Mar 12 Juin - 5:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


En ville depuis le : 27/03/2010
Gouttes de sang : 87
Contrôle de la Bête : 3407


MessageSujet: Re: VI. Les Anarchs   Mar 12 Juin - 5:02


Assamites

Les Assamites sont connus des autres vampires comme un clan d’assassins, travaillant pour ceux qui y mettent le prix. Le prix qu’ils demandent en échange de leurs services est la vitae d’autres vampires ; pour les Assamites, la diablerie est le plus grand des sacrements. Leurs forteresses dans les villes d’Inde et du Moyen-Orient sont bien plus puissantes que ce que pensent les autres clans.

Durant les nuits précédant la fondation de la Camarilla et du Sabbat, les Assamites pratiquaient de façon intensive les diableries, cherchant à se rapprocher toujours davantage de « l’Unique », comme ils appellent leur fondateur mythique. Après la Grande Révolte Anarch, le Sabbat et la Camarilla s’organisant, de nombreux puissants anciens trouvèrent inacceptables que des assassins cannibales se cachent parmi leurs rangs. Chargeant les Tremeres de maudire les Assamites, la Camarilla plaça un interdit sur le clan, qui empêchait ses membres de consommer la vitae d’autres vampires. Incapables de faire face au front uni de la Camarilla, les Assamites se soumirent à cette infamie. Les rares qui s’y refusèrent se cachèrent et rejoignirent le Sabbat.

Ceux qui fréquentent les Assamites ont ressenti un grand changement dans le clan. Le signe le plus flagrant est la récente levée de la malédiction des Tremeres. Libéré de l’interdit mystique qui l’empêchait de pratiquer des diableries, le clan a lancé une grande campagne de meurtres et de cannibalisme. Les Assamites tuent à présent les autres vampires sans avertissement et sans contrat. Le clan dans son ensemble est devenu plus agressif. Alors qu’autrefois les Assamites annulaient un contrat sur une victime ayant vaincu son assassin, le clan pourchasse à présent cette victime, et souvent avec une ferveur redoublée. De même, les Assamites ne respectent plus l’antique coutume de la dîme au sire. En ces nuits de Géhenne imminente, il n’y a plus de place pour les Assamites qui se reposent sur leurs lauriers.

Disciplines
− Célérité
− Occultation
− Quietus
Antécédents
De nombreux Assamite venant de recevoir l’Étreinte viennent d’Asie Mineure ou d’Afrique du Nord. La plupart des membres ont été impliqués dans des meurtres, bases œuvres ou activités terroristes de leur vivant. Récemment, le clan a donné l’Étreinte à de nombreux nouveau-nés occidentaux, parmi les soldats, criminels et membres de gangs.
Sectes
Les Assamites méprisent autant la Camarilla que le Sabbat. Certains Assamites sont cependant membres du Sabbat, et de très rares sont éparpillés dans la Camarilla.

Faiblesses
Ayant récemment levé la malédiction des Tremeres, les Assamites ont retrouvé le goût pour la vitae, en particulier celle des vampires. Contraint de survivre grâce à des potions de sang alchimiques durant une bonne partie de son histoire, le clan est facilement sujet à la dépendance envers le sang d’un vampire en particulier. Chaque fois qu’un Assamite boit ou même goûte le sang d’un autre vampire, il prend le risque d’en devenir dépendant. S’il n’a pas la possibilité de reboire de ce sang, il entre dans une frénésie sanguinaire, durant laquelle il fera tout ce qui est physiquement possible pour boire autant de sang qu’il le pourra. Lorsque le manque de sang se manifeste, le besoin incontrôlable de sang doit être comblé : le clan Assamite ne voit plus d’utilité à cacher sa nature vampirique.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


En ville depuis le : 27/03/2010
Gouttes de sang : 87
Contrôle de la Bête : 3407


MessageSujet: Re: VI. Les Anarchs   Mar 12 Juin - 5:09


Disciples de Seth

Les Disciples de Seth, plus souvent appelés les Séthites, sont considérés avec encore plus de méfiance que tous les autres clans. Leurs liens avec le Serpent mythologique sont bien connus, et soutenus par d’étranges pouvoirs. Mais le plus troublant, c’est qu’ils épousent une foi sombre et puissante, une croyance selon laquelle le sang des dieux coule dans leurs veines glacées.

Bien sûr, le nom même du clan est une preuve de cette croyance. Selon la plupart des Séthites, le fondateur du clan n’était nul autre que le dieu sombre de l’ancienne Égypte. D’autres légendes rapportent que Seth était un Antédiluvien qui se proclama dieu des Égyptiens. Dans les deux cas, le pouvoir de Seth n’était mis en cause par personne, jusqu’à ce qu’il soit défié par un être appelé Osiris. Leur guerre dura des siècles, mais, finalement, Seth fut jeté hors d’Égypte, dans les ténèbres. Et c’est depuis ces ténèbres que le sage et ancien Seth commença son règne sur l’Orient. Bien que le grand Seth ait disparu, ses infants œuvrent pour s’assurer que le monde sera prêt pour son retour.

Pour atteindre leurs buts, les Séthites maîtrisent divers outils très puissants. Selon eux, les armes de la dépendance, de la séduction et de la décadence sont les plus anciennes et les plus efficaces. Les Séthites utilisent la drogue, le sexe, l’argent, le pouvoir et même la vitae et les connaissances surnaturelles pour réduire les autres à leur merci. Leurs méthodes se sont toujours montrées efficaces. Les vampires et le bétail succombent pareillement aux charmes des Séthites, heureux de faire ce que souhaitent leurs nouveaux maîtres en échange de la protection du Serpent. Dans certaines villes, des sous-cultures et des pans entiers de l’économie sont sous la domination d’un ou plusieurs Séthites.

Disciplines
– Occultation
– Présence
– Serpentis
Antécédents
De nombreux Séthites ont été les serviteurs des Disciples de Seth avant leur Étreinte. Autrefois, le clan ne choisissait que des Égyptiens, mais l’efficacité les a poussés à intégrer des mortels de toutes origines. Les Serpents choisissent de préférence des infants qui se sont montrés manipulateurs, pour attirer des mortels au service du clan, et mentalement résistants, pour pouvoir supporter la connaissance des secrets du clan. Les Séthites ne choisissent que les meilleurs ; ceux qui ne sont que moyens n’ont aucun espoir de s’élever au-delà de la condition de pion.
Sectes
La neutralité est bien trop précieuse pour s’ennuyer avec des sectes. Les Disciples de Seth trouvent la Camarilla prétentieusement idéaliste, et le Sabbat également. Les Séthites préfèrent vendre leurs secrets aux deux camps, mais réservent leurs découvertes vraiment importantes au clan seul.

Faiblesses
Les Séthites, étant des créatures des ténèbres ancestrales, souffrent d’une allergie sévère à la lumière violente, et en particulier au soleil. Même les lumières artificielles peuvent leur causer quelques désagréments.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


En ville depuis le : 27/03/2010
Gouttes de sang : 87
Contrôle de la Bête : 3407


MessageSujet: Re: VI. Les Anarchs   Mar 12 Juin - 5:16


Giovanni

Les Giovanni sont respectueux, aimables et bien éduqués. Aucun clan n’offre un tel spectacle d’humilité et de bienséance. Et aucun ne cache aussi bien ses secrets. Riche au-delà de toute mesure, le clan Giovanni a des origines remontant à la Renaissance, dans une famille de princes-marchands. Le clan conserve toujours sa maison natale, un palais plusieurs fois centenaire à proximité du cœur de la ville. Selon les histoires rapportées, l’argent avait fini par lasser la famille Giovanni, et ils se tournèrent vers la nécromancie par ennui. La famille fit preuve de grandes prédispositions pour trafiquer avec la mort, et ses compétences attirèrent l’attention d’un Antédiluvien. Le vampire donna l’Étreinte au chef de la famille, Augustus Giovanni. Cet Antédiluvien, dit la légende, était très intéressé par la mort, et donna l’Étreinte à Giovanni et sa famille dans le but de découvrir se qui se cache derrière le mur de la mort. Le plan de l’Aïeul fonctionna mieux, quoique différemment que ce qui était prévu. Augustus vit l’opportunité de s’emparer du pouvoir de son sire, et ne la laissa pas passer. Il pourchassa et détruisit également tous les autres descendants de l’Antédiluvien. Après avoir bu le sang de l’Aïeul, Augustus devint membre de la Troisième Génération, et fonda son propre clan, les Giovanni.

Les autres vampires réagirent avec horreur et, durant un siècle, les Giovanni furent traqués et détruits, où qu’ils soient. Les Giovanni et la Camarilla nouvellement créée finirent par négocier et signèrent une trêve. Cet accord de paix prévoyait que les Giovanni ne participeraient pas au Jyhad et n’interviendraient jamais dans les affaires des autres vampires. Les Giovanni y consentirent, échappant ainsi au génocide qui les menaçait.

Les membres du clan Giovanni sont aussi membres de la famille Giovanni, et ceux qui n’ont pas reçu l’Étreinte servent souvent leurs proches vampires en tant que goules. Ces liens familiaux assurent une loyauté absolue des Giovanni. Bien que principalement concentré en Europe, ils se sont récemment répandus à travers le monde, et le clan semble plus actif que jamais.

Disciplines
− Domination
− Présence
− Puissance
Antécédents
La plupart des Giovanni sont issus de la famille vénitienne et ont passé une bonne part de leur vie de mortels en qualité de goules au service d’un autre membre. Aussi soudée que soit la famille, rivalités et trahisons sont fréquentes, chaque membre essayant de s’imposer aux autres. Bien que disposant de multiples talents malgré la source limitée où puiser de nouveaux vampires, les Giovanni peuvent également donner l’Étreinte à un individu qui s’est montré particulièrement prometteur. Celle-ci n’intervient qu’après une « période d’essai », appelée Baiser du Mandat, durant laquelle le mortel est une goule.
Sectes
Les Giovanni se tiennent à l’écart des sectes, bien qu’ils aient signé un accord et soient en trêve avec la Camarilla. Ils considèrent les sectes comme stupides et prévisibles, ce qui les aide grandement à respecter les termes de l’accord signifiant qu’ils ne peuvent intervenir dans les affaires des autres clans.

Faiblesses
Le Baiser des Giovanni procure une douleur intolérable aux mortels qui le reçoivent. En fait, la victime de la morsure d’un Giovanni meurt souvent à cause du choc avant même que la perte de sang devienne dangereuse. Ils infligent deux fois plus de dégâts aux mortels que les autres vampires. De ce fait, les Giovanni se nourrissent très souvent de corps déjà morts ou des poches de sang des hôpitaux.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


En ville depuis le : 27/03/2010
Gouttes de sang : 87
Contrôle de la Bête : 3407


MessageSujet: Re: VI. Les Anarchs   Mar 12 Juin - 5:22


Ravnos

Si un clan est célèbre pour son sens de l’humour noir très particulier, c’est bien celui des Ravnos. Ces vampires sont des mystificateurs de premier ordre, tissant illusions et mensonges pour tromper leurs proies. Les Ravnos respectent scrupuleusement les marchés, dignes de pactes avec le diable, passés avec des mortels comme avec des vampires, et s’abattent sans pitié sur ceux qui sont incapables d’en payer les termes cachés. Naturellement, les princes de nombreuses villes ne souhaitent pas laisser ces mystificateurs libres d’agir dans leur domaine. Leur code de l’honneur excentrique est peut-être puissant, mais coïncide rarement avec celui des autres vampires.

Un Ravnos peut reprendre sa parole quand il le souhaite, sauf s’il a craché avant la poignée de main concluant le marché. Il défendra sa « bonne foi » avec force ; la mettre en doute sera jugé comme calomnie. Il prendra facilement la défense d’un autre membre du clan : un Ravnos peut en tromper un autre, mais ceci est un privilège du clan. Les étrangers ne sont pas autorisés à faire de même. Les Ravnos se considèrent eux-mêmes comme des tricheurs légendaires, s’appuyant sur une tradition de tromperie héritée des rakshasas et ghuls du Moyen et de l’Extrême Orient. Un Ravnos est un convive ou un partenaire très dangereux. Et ces démons parient et commercent depuis très longtemps.

Les Ravnos sont intrinsèquement nomades, et n’ont cure de s’installer durablement dans un refuge ou dans la structure d’une ville. Bien que le clan entretienne des liens étroits depuis longtemps avec les gitans, peu de Ravnos profitent de l’hospitalité de leurs cousins mortels. Peut-être les gitans connaissent trop bien la vraie nature de ces vampires, et ne sont donc pas pressés de leur offrir leur amitié. Peut-être que les Ravnos eux-mêmes se sont aliénés leurs familles mortelles par leurs tours incessants. Quelle qu’en soit la raison, un Ravnos n’a généralement pas d’allié sur lequel compter. Son charme peut lui procurer temporairement des compagnons, et la loyauté au clan peut pousser quelques Ravnos à ses côtés en cas de besoin, mais il reste finalement solitaire.

Disciplines
− Animalisme
− Chimérie
− Endurance
Antécédents
Ces vampires nomades donnent peu l’Étreinte, malgré le troupeau grossissant de l’humanité. Les plus jeunes Ravnos sont toutefois moins exclusifs dans la création, et les dernières générations comptent des représentants de toutes ethnies et cultures. Ces nouveau-nés Ravnos dépourvus de sang indien ou gitan ont montré d’excellentes prédispositions à la tromperie, au troc et aux mauvais tours.
Sectes
Les Ravnos vont où bon leur semble et font affaire avec qui ils veulent, envoyant les sectes au diable. Les anciens du clan considèrent la Camarilla et le Sabbat au mieux comme des clubs éphémères, des institutions creuses où les vampires paranoïaques peuvent se rassembler et s’assurer les uns les autres qu’ils sont bien les plus hauts placés dans la chaîne alimentaire. Les plus jeunes rejettent l’idée même de donner à un étranger ne serait-ce qu’une parcelle d’autorité sur eux. La plupart des Ravnos considèrent la promesse de liberté du Sabbat et l’offre de protection de la Camarilla comme des appâts dans un piège.

Faiblesses
Les Ravnos s’adonnent depuis si longtemps à leurs vices qu’ils en sont dépendants. Chaque Ravnos a une faiblesse pour une certaine forme de tromperie, de mystification ou de mauvais coup, que ce soit le jeu, le mensonge, le vol, le chantage ou même le meurtre maquillé. Il est parfois difficile pour un Ravnos de ne pas succomber à ses pulsions.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: VI. Les Anarchs   

Revenir en haut Aller en bas
 

VI. Les Anarchs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: LA MASCARADE :: La Légende :: L'univers-